Op, c’est l’art qui bouge

Depuis le début de l’op art dans les années 60, le concept de l’art en tant que forme et géométrie est devenu indissociable de la perception des œuvres d’art par l’esprit. La perception est déclenchée par la couleur, le mouvement, le changement constant, le changement de perspective et les facultés cinétiques de l’œuvre d’art qu’elle cible.

copyright Bridget Riley – published under fair use license – source: wikiart.org – work dated 1962, abstract, Op art.

Avec les progrès de la psychologie et des sciences de l’esprit, nous aimerions maintenant nous rapporter à des objets et à des environnements qui changent de la même manière que nos états d’esprit, qui peuvent être regardés et appréciés sous différents angles et sous différentes lumières tout comme nous aimerions que notre personnalité soit reconnue.

copyright Edna Andrade – published under fair use license – source: wikiart.org – Black Dragon, 1971, abstract, Op art

Statique est obsolète, et cela a été brillamment compris par des artistes tels que Victor Vasarely, Bridget Riley et Edna Andrade. Les deux premiers sont considérés avec Jésus Rafael Soto, comme les principales figures du mouvement Op Art.

copyright Victor Vasarely – published under fair use license – source: wikiart.org – work dated 1937, animal painting, Op art
%d bloggers like this: